Portail des oblats et oblates bénédictins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
>>> Pour accéder aux documents en téléchargement libre depuis ce site, vous devez être enregistré comme membre du forum <<<

Partagez | 
 

 7/12 Saint Ambroise, Docteur de l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Desiderius
Admin


Masculin Messages : 530
Localisation : Toulouse

MessageSujet: 7/12 Saint Ambroise, Docteur de l'Eglise   Sam 7 Déc - 7:42

Saint Ambroise, Docteur de l'Eglise (+398)

Commun des docteurs de l'Eglise, p. 1788 de la Liturgie monastique (bénédictine) des Heures.

Saint Ambroise, fils d’un préfet des Gaules, était gouverneur de Milan, quand le peuple, réuni à l’église, semblait prêt à faire une sédition pour obtenir un évêque, dont il était privé depuis vingt ans par la faute des hérétiques ariens. Le magistrat se rendit à l’église pour calmer la foule ; mais voici qu’un enfant l’interrompit et cria : "Ambroise évêque !" C’était la voix du Ciel ; celle du peuple y répondit, et le temple retentit de ce cri répété avec enthousiasme : "Ambroise évêque ! Ambroise évêque !" Ambroise proteste ; il objecte qu’il n’est que catéchumène, il se fraye un passage à travers la foule et s’esquive en son palais ; mais la foule le suit, déjoue tous ses stratagèmes et répète cent fois le même cri. Il s’enfuit à cheval pendant la nuit, mais il se perd en chemin et, à son grand étonnement, se retrouve le matin à son point de départ.

On sait comment le nouvel évêque comprit la mission qu’il avait reçue d’une manière si providentielle. Ambroise fut le fléau des ariens et le vaillant défenseur de la vraie foi. Parmi toutes ses vertus, l’énergie, une fermeté tout apostolique, semble avoir été la principale. Un jour on vient lui apporter un ordre injuste signé par l’empereur Valentinien : "Allez dire à votre maître, répondit Ambroise, qu’un évêque ne livrera jamais le temple de Dieu." Bientôt il apprend que les hérétiques ariens, soutenus par l’autorité, vont s’emparer de deux basiliques : "Allez, s’écria Ambroise du haut de la chaire sacrée, dire aux violateurs des temples saints que l’évêque de Milan excommunie tous ceux qui prendront part au sacrilège."

Le fait le plus célèbre, c’est le châtiment qu’il osa imposer à l’empereur Théodose. Ce prince, les mains encore souillées du sang versé au massacre de Thessalonique, se présente au seuil du temple. Ambroise est là : "Arrêtez, lui dit-il ; imitateur de David dans son crime, imitez-le dans sa pénitence." Saint Ambroise fut un grand évêque, un savant docteur, un orateur éloquent, un homme de haute sainteté.

http://viechretienne.catholique.org/saints/391-saint-ambroise

Règle du jour (fichier complet à télécharger ici)
00 Chapitre 55 LES VÊTEMENTS ET LES CHAUSSURES DES FRERES 
01 Pour les habits à donner aux frères, on aura égard aux conditions et au climat des lieux qu'ils habitent.   
02 Il leur en faut davantage dans les régions froides et moins dans les pays chauds.  
03 C'est à l'abbé d'apprécier cette différence.  
04 Nous estimons toutefois que, dans les endroits tempérés, une coule et une tunique suffisent pour chaque moine :   
05 coule velue en hiver, en été légère et usagée ; avec cela,  
06 un scapulaire pour le travail ; pour couvrir les pieds, des bas et des souliers.   
07 Les moines ne se mettront pas en peine de la couleur ou de la grossièreté de ces divers objets. Ils se contenteront de ce qu'on pourra trouver au pays qu'ils habitent ou se procurer à meilleur marché.  
08 Quant à la mesure des habits, l'abbé veillera à ce qu'ils ne soient pas trop courts mais à la taille de chacun.  
09 Lorsqu'on en recevra de neufs, on rendra toujours et immédiatement les vieux qui seront déposés au vestiaire pour les pauvres.  
10 Il suffit, en effet, à un moine d'avoir deux tuniques et deux coules pour en changer la nuit, et pour pouvoir les laver.  
11 Tout ce qu'on pourrait avoir en plus est superflu et doit être retranché.  
12 Les frères rendront également les vieilles chaussures et tout ce qui est usé, lorqu'ils recevront du neuf.  
13 Ceux qui sont en voyage recevront du vestiaire des caleçons ; à leur retour, ils les restitueront, après les avoir lavés.   
14 Les coules et tuniques seront un peu meilleures que celles qu'ils portent d'habitude. Reçues du vestiaire au départ, elles y seront remises à la rentrée.  

_________________
Desiderius,
novice oblat bénédictin indigne.
Blog d'un postulant oblat bénédictin : https://mon-ami-le-figuier.blogspot.fr
Un forum sur la liturgie des Heures  : http://liturgiedesheures.forumgratuit.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
7/12 Saint Ambroise, Docteur de l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Portail des oblats et oblates bénédictins :: Le forum :: Billets du jour :: Décembre-
Sauter vers: