Portail des oblats et oblates bénédictins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
>>> Pour accéder aux documents en téléchargement libre depuis ce site, vous devez être enregistré comme membre du forum <<<

Partagez | 
 

 12/01 Saint Aelred, abbé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Desiderius
Admin


Masculin Messages : 530
Localisation : Toulouse

MessageSujet: 12/01 Saint Aelred, abbé   Dim 12 Jan - 8:06

Saint Aelred, Abbé de Rievaulx (✝ 1166)

CIS : Mémoire.
Commun des moines, p. 1794 de la Liturgie monastique (bénédictine) des Heures.

Il aimait lire Cicéron. Raffiné, il réussissait à merveille à la cour du roi d'Écosse par son charme et son aménité. Ce qu'il désirait, c'était d'aimer et d'être aimé. Ce qu'il disait ainsi de lui n'était que façade mondaine, comme il l'écrivit plus tard dans son livre 'l'amitié spirituelle': "La blessure de mon cœur me cause des tourments indicibles et le poids de mes péchés m'est intolérable." Il entra alors chez les cisterciens de Rievaulx, abbaye du Yorkshire, qu'il gouverna quelques années plus tard. Il ne lisait plus Cicéron, mais sans cesse l'Évangile de saint Luc et celui de saint Jean. Il voulait aimer et être aimé du Seigneur Jésus. Il continuait d'écrire en bon latin et son petit traité sur l'amitié spirituelle est ravissant et d'une délicieuse lecture.

Élevé à la cour du roi d'Ecosse, Aelred a reçu une instruction solide, étudiant en autres les œuvres de Cicéron. Il est entré en 1135 à l'abbaye de Rievaulx près de York, fille de de l'abbaye de Clairvaux, dont il deviendra abbé en 1146. Très marqué par saint Augustin, il a composé des ouvrages historiques et spirituels très personnels, pleins de charme et riches d'enseignements. Il est vénéré comme un saint au Moyen Age. (éditions du Cerf - livres de l'auteur - Aelred de Rievaulx 1110 - 1166)

Au monastère de Rievaulx, en Northumbrie (Yorkshire), en 1166, saint Aelred, abbé. Élevé à la cour du roi d’Écosse, il entra dans l’Ordre de Cîteaux et, maître éminent de la vie monastique, promut avec insistance et suavité, par son action et par ses écrits, la vie spirituelle et l’amitié en Christ.

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/414/Saint-Aelred.html

Règle du jour (fichier complet à télécharger ici)
16 Que l'abbé ne fasse donc point acception des personnes dans le monastère.  
17 Qu'il n'aime point l'un plus que l'autre, si ce n'est celui qu'il trouvera plus avancé dans les bonnes actions et l'obéissance.  
18 L'homme libre ne sera pas préféré à celui qui sera venu de l'esclavage, à moins qu'il n'y ait à cela une autre cause raisonnable.  
19 Si l'abbé juge, pour un juste motif, pouvoir faire cette distinction, qu'il en use ainsi à l'égard de chacun, de quelque condition qu'il soit ; hormis le cas susdit, que chacun garde sa place !  
20 Car, libres ou esclaves, nous sommes tous un dans le Christ , et nous portons tous les mêmes armes, au service d'un même Seigneur. Auprès de Dieu, en effet, il n'y a pas acception de personnes.   
21 La seule chose qui nous distingue à ses yeux, c'est le fait d'être plus riche que d'autres en bonnes oeuvres et en humilité.  
22 L'abbé témoignera donc à tous une égale charité ; et il n'y aura pour tous qu'une même discipline, appliquée selon les mérites de chacun.  

_________________
Desiderius,
novice oblat bénédictin indigne.
Blog d'un postulant oblat bénédictin : https://mon-ami-le-figuier.blogspot.fr
Un forum sur la liturgie des Heures  : http://liturgiedesheures.forumgratuit.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
12/01 Saint Aelred, abbé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Portail des oblats et oblates bénédictins :: Le forum :: Billets du jour :: Janvier-
Sauter vers: