Portail des oblats et oblates bénédictins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
>>> Pour accéder aux documents en téléchargement libre depuis ce site, vous devez être enregistré comme membre du forum <<<

Partagez | 
 

 25/12 Noël, anniversaire de la naissance de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Desiderius
Admin


Masculin Messages : 530
Localisation : Toulouse

MessageSujet: 25/12 Noël, anniversaire de la naissance de Jésus   Mar 24 Déc - 16:16

Noël, anniversaire de la naissance de Jésus.

Solennité, p. 603 de la Liturgie monastique (bénédictine) des Heures.

Aujourd'hui nous célébrons la naissance à Bethléem de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, Fils de Dieu, conçu selon la chair par l'action de l'Esprit-Saint, dans le sein de la toujours Vierge Marie.

"Emmanuel", "Dieu avec nous", tel est le nom prophétique qu'avait reçu Jésus de la part d'Isaïe (7. 14). C'est pourquoi l'on fête aujourd'hui tous ceux qui portent le nom d'Emmanuelle, Emmanuel, Manuela, Manuel...

Noël est sans doute la plus connue des fêtes chrétiennes, célébrée dans la nuit du 24 au 25 décembre presque partout dans le monde, aussi bien par des croyants que des non croyants.

- Le 23 décembre 2009, Benoît XVI a dit "Le premier à avoir affirmé clairement que Jésus était né un 25 décembre était Hippolyte de Rome, dans son commentaire du Livre du prophète Daniel, aux environs de 204".

Il a ensuite ajouté que "dans le christianisme, la fête de Noël a pris sa forme définitive au IVe siècle en prenant la place de la fête romaine du Sol Invictus, le soleil invincible. C'est de cette façon qu'a été mis en évidence que la naissance du Christ est la victoire de la vraie lumière sur les ténèbres du mal et du péché. Toutefois, l'atmosphère spirituelle et intense qui entoure Noël s'est développée au Moyen-Age, grâce à saint François d'Assise profondément amoureux de l'homme-Jésus, du Dieu avec nous... Cette particulière dévotion au mystère de l'Incarnation -a-t-il poursuivi- a donné naissance à la fameuse célébration de Noël à Greccio... Avec saint François et sa crèche, c'est l'amour inerme(*) de Dieu, son humilité, sa bénignité qui sont mis en évidence et qui, dans l'Incarnation du Verbe, se manifestent aux hommes pour leur enseigner une nouvelle façon de vivre et d'aimer".

Le Pape a rappelé que "dans la première biographie sur le saint d'Assise, Thomas de Celano raconte qu'au cours de la nuit de Noël, la grâce d'une vision merveilleuse a été accordée à François. Il voyait un petit enfant immobile dans la mangeoire qui fut tiré de son sommeil par sa seule proximité... Grâce à saint François, le peuple chrétien a pu percevoir que dans sa nativité, Dieu est réellement l'Emmanuel, Dieu avec nous, de qui aucune barrière ni aucun éloignement ne nous sépare. Dans ce petit enfant, Dieu se fait si proche de chacun de nous, que nous pouvons le tutoyer et avoir avec lui une relation confidentielle empreinte d'affection comme nous le faisons avec un nouveau-né. Dans cet enfant, c'est Dieu-amour qui se manifeste: Dieu vient sans armes, sans force, car il ne prétend pas conquérir, pour ainsi dire, de l'extérieur, mais entend plutôt être écouté de l'homme dans sa liberté. Dieu se fait enfant sans défense pour vaincre la superbe, la violence, et le désir de posséder de l'homme. En Jésus, Dieu a assumé cette condition pauvre et humble pour nous vaincre par l'amour et nous conduire à notre vraie identité... Sa condition d'enfant nous indique, de plus, la façon dont nous pouvons rencontrer Dieu et jouir de sa présence... Celui qui n'a pas compris le mystère de Noël -a-t-il conclu- n'a pas compris l'élément décisif de l'existence chrétienne. Celui qui n'accueille pas Jésus avec un cœur d'enfant, ne peut entrer dans le Royaume des cieux. Voilà ce que saint François a voulu rappeler aux chrétiens de son époque jusqu'à aujourd'hui". (source: VIS 091223 - 540)
(*) désarmé ou sans défense.

Des siècles  sans nombre après la création du monde, quand Dieu au commencement créa le ciel et la terre et forma l’homme à son image - des siècles et des siècles après le déluge, quand le Très-Haut plaça son arc dans les nues du ciel, en signe d’alliance et de paix - le vingt-et-unième siècle depuis qu’Abraham, notre père dans la foi, quitta Our des Chaldéens - le treizième siècle depuis la sortie d’Égypte du peuple d’Israël sous la conduite de Moïse - environ la millième année depuis le sacre du roi David - la cent quatre-vingt-quatorzième Olympiade - la sept-cent-cinquante-deuxième année de la fondation de Rome - la quarante-deuxième année de l’empire de César Octavien Auguste - tout univers étant en paix, Jésus Christ, Dieu éternel et Fils du Père éternel, voulant sanctifier le monde par son miséricordieux avènement, ayant été conçu du Saint Esprit, et neuf mois s’étant écoulés depuis sa conception, naît à Bethléem de Judée, fait homme, de la Vierge Marie. C’est la Nativité de notre Seigneur Jésus Christ selon la chair.

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/312/Nativite-du-Christ.html

Règle du jour (fichier complet à télécharger ici)
00 Chapitre 67 DES FRERES QUE L'ON ENVOIE EN VOYAGE 
01 Les frères qui doivent aller en voyage se recommanderont à la prière de tous les frères et de l'abbé.  
02 Après la dernière oraison de l'Oeuvre de Dieu, on fera toujours mémoire de tous les absents.  
03 En rentrant de voyage, le jour même de leur retour, les frères se prosterneront à terre dans l'oratoire à toutes les heures canoniales, quand s'achève l'Oeuvre de Dieu.  
04 Ils demanderont les prières de tous, à cause des écarts qu'ils auraient pu commettre en voyage, par leurs regards, ou en écoutant de mauvaises choses ou de vains propos.  
05 Personne ne se permettra de rapporter sans discernement à autrui ce qu'il aurait vu ou entendu hors du monastère car cela fait beaucoup de ravages.
06 Si quelqu'un ose le faire, il sera soumis au châtiment de la Règle.
07 De même pour celui qui déciderait d'aller n'importe où hors de la clôture, ou de faire quoi que ce soit, même de peu d'importance, sans ordre de l'abbé.  

_________________
Desiderius,
novice oblat bénédictin indigne.
Blog d'un postulant oblat bénédictin : https://mon-ami-le-figuier.blogspot.fr
Un forum sur la liturgie des Heures  : http://liturgiedesheures.forumgratuit.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
25/12 Noël, anniversaire de la naissance de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Portail des oblats et oblates bénédictins :: Le forum :: Billets du jour :: Décembre-
Sauter vers: