Portail des oblats et oblates bénédictins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
>>> Pour accéder aux documents en téléchargement libre depuis ce site, vous devez être enregistré comme membre du forum <<<

Partagez | 
 

 17/11 Saintes Marguerite d'Ecosse et Elisabeth de Hongrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Desiderius
Admin


Masculin Messages : 530
Localisation : Toulouse

MessageSujet: 17/11 Saintes Marguerite d'Ecosse et Elisabeth de Hongrie   Dim 17 Nov - 8:45

BEN : Mémoires facultatives.

Commun des saintes ayant exercé une activité caritative : p. 1844 de la Liturgie monastique (bénédictine) des Heures.

Sainte Marguerite d'Ecosse
Petite-fille du roi d'Angleterre, née en 1046, elle se réfugia en Ecosse lors de l'invasion normande. Elle deviendra l'épouse du roi Malcom III dont la piété était fort grande. Il associait sa femme aux affaires du royaume et son règne durant quarante ans fut des plus heureux : huit enfants dans un foyer très uni et un pays bien géré malgré des luttes avec les envahisseurs normands. Elle meurt quelques jours après l'assassinat de son époux et de son fils par les Normands d'Angleterre. Elle introduisit la liturgie romaine dans l'Eglise écossaise. Elle était fêtée le 10 juin et maintenant le 16 novembre, date de sa mort en 1093, célébration reportée au 17 chez les Bénédictins pour éviter le conflit avec Sainte Gertrude la Grande (mémoire obligatoire).

Sainte Elisabeth de Hongrie
Princesse de Hongrie, née en 1207, elle est fiancée à l'âge de quatre ans et mariée à quatorze ans au landgrave de Thuringe. Ce sera une épouse aimante pour ce mari qu'elle n'a pas choisi, se parant pour lui faire honneur, alors qu'elle n'aime que la simplicité. Des franciscains venus d'Allemagne lui font connaître l'esprit de saint François, et elle se met au service des pauvres et des familles éprouvées par la guerre. En 1227, son époux tant aimé meurt au moment de s'embarquer pour la croisade. Elisabeth se retrouve veuve à 20 ans, enceinte d'un troisième enfant. Comme on veut la remarier, elle refuse et, pour cette raison, connaît l'injustice de sa famille qui la chasse avec ses trois enfants et l'héberge dans une porcherie. Son oncle, l'évêque de Bamberg, calme le jeu, et elle peut revêtir l'habit du tiers ordre franciscain. La famille ducale se charge des enfants. Elle met alors tous ses revenus au service des pauvres et ne garde pour elle qu'une pauvre demeure. Elle leur fait construire un hôpital. Joyeuse de tout ce qu'elle devait endurer, elle disait : "Je ne veux pas faire peur à Dieu par une mine sinistre. Ne préfère-t-il pas me voir joyeuse puisque je l'aime et qu'il m'aime ?" Elle meurt en 1231 à 24 ans, ayant voué sa vie et sa santé à rendre heureux les misérables.

Règle du jour (fichier complet à télécharger ici)
00 Chapitre 39 LA MESURE DE LA NOURRITURE 
01 Il suffit, nous semble-t-il, pour le repas quotidien - qu'il ait lieu à la sixième heure ou à la neuvième - à toutes les tables, de deux mets cuits, à cause des infirmités diverses.  
02 Ainsi celui qui ne pourra s'accommmoder d'un mets pourra manger l'autre.  
03 Deux mets cuits devront donc suffire à tous les frères. De plus, s'il se trouve des fruits ou des légumes frais, on ajoutera un troisième plat.  
04 Une livre de pain, à bon poids, sera suffisante pour la journée, soit qu'il n'y ait qu'un repas, soit qu'il y ait dîner et souper.   
05 Si l'on doit souper, le cellérier réservera un tiers de cette livre de pain pour la servir alors.  
06 S'il arrive que les frères ont travaillé plus qu'à l'ordinaire, l'abbé pourra, s'il le juge opportun, ajouter encore quelque chose,  
07 pourvu qu'on évite tout excès et que jamais un moine ne soit surpris par l'indigestion.  
08 Rien, en effet, n'est aussi contraire à tout chrétien que l'excès de table,  
09 comme dit Notre-Seigneur : "Prenez garde que vos coeurs ne s'appesantissent par l'excès." (Luc 21, 34)  
10 Aux enfants on ne servira pas la même quantité de nourriture, mais une plus petite qu'aux adultes, en gardant la sobriété en tout.  
11 Mais tous s'abstiendront absolument de la chair des quadrupèdes, excepté les malades très affaiblis. 

_________________
Desiderius,
novice oblat bénédictin indigne.
Blog d'un postulant oblat bénédictin : https://mon-ami-le-figuier.blogspot.fr
Un forum sur la liturgie des Heures  : http://liturgiedesheures.forumgratuit.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
17/11 Saintes Marguerite d'Ecosse et Elisabeth de Hongrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Portail des oblats et oblates bénédictins :: Le forum :: Billets du jour :: Novembre-
Sauter vers: